Qu'est ce que l'Horizon Artificiel
04-02-2021

Qu'est ce que l'Horizon Artificiel

2 minutes de lecture

L'horizon artificiel 

Introduction

Pour être sûr d'arriver à bon port, les aéronefs utilisent plusieurs appareils particuliers ayant des rôles très importants. Grâce à ceux-ci, qui sont conçus pour aider et permettre un bon voyage, nous avons aujourd'hui une plus grande liberté de circulation et ça, en toute sécurité. Nous vous parlons aujourd'hui de l'horizon artificiel.

Qu'est-ce que l'horizon artificiel ? 

Il s'agit d'un gyroscope à 2 degrés de liberté à axe vertical. Celui-ci est suspendu par son centre de gravité déterminant la verticale du lieu d'un avion. Cet instrument fournit au pilote : l'assiette longitudinale et également l'inclinaison de l'avion. Néanmoins, il n'indique pas le taux de virage.

Cela permet de voler sans avoir un repère visuel. On l'appelle aussi souvent vol sans visibilité, vol I.F.R ( instrument flight rules )

Il peut être alimenté par dépression (pompe à vide entraînée par le moteur) et électriquement. Il existe plusieurs types d'horizon artificiel tels que :

- horizon artificiel à cylindre mobile

- horizon artificiel à sphère mobile

- horizon artificiel avec une bille intégrée au bas de la maquette qui indique la symétrie du vol

 

Fonctionnement de l'horizon artificiel 

L'horizon artificiel est composé d'un cadre intérieur et d'un cadre extérieur. Le cadre intérieur, est un gyroscope qui tourne à une vitesse de 6000 à 12000 tour/minute monté sur un axe vertical dans un carter. Le cadre extérieur qui sert de support au gyroscope est composé  d'axes de rotation dirigés suivant l'axe de roulis et de tangage dit référence pendulaire qui se charge de transmettre la position de l'axe du gyroscope par rapport aux axes de l'avion.

 

 

Erreurs de l'horizon artificiel 

Il convient que le gyroscope soit asservi à la verticale terrestre locale. Le problème se pose vraiment lorsque l'avion subit des accélérations. À ce moment-là, le système pendulaire au lieu d'indiquer la direction selon la verticale terrestre, le fait plutôt selon la verticale apparente. Ces accélérations sont souvent rencontrées lors d'un décollage ou d’un atterrissage ou en virage. Afin de régler ce problème, il est préférable de couper le système érecteur pendant les accélérations afin de réduire les risques d'erreurs.

Conclusion

L'horizon artificiel est un instrument indispensable du tableau de bord. Son rôle est de vous indiquez une situation réelle par rapport à votre ressenti qui peut vous trahir, vous faire par exemple sans visibilité croire que vous êtes sur le ventre alors que vous êtes en fait sur le dos lorsque vous avez une perte de repère extérieur et physiologique.


Laisser un commentaire

Soyez au courant