Qui était la Première Femme Pilote
08-03-2021

Qui était la Première Femme Pilote

2 minutes de lecture

Thérèse Peltier, première passagère et pilote d’avion

Une charmante dame, vêtue d’un habit simple, de gants et d’une paire de chaussures à talon carré, la photo de Thérèse Peltier, debout à bord d’un avion fait fureur au début du XXᵉ siècle. Une des femmes pionnières de l’aviation, elle est tout simplement remarquable, la preuve qu’une femme sait faire autre chose que s’occuper du foyer et des enfants.

Thérèse Peltier

Aux côtés de Léon Delagrange, elle embarque pour un vol d’essai le 8 juillet 1908 et devient officiellement la première femme à voyager à bord d’un engin volant plus lourd que l’air. Très vite, elle en apprend plus avec son mentor et devient la première femme pilote.

 

Les débuts de Thérèse dans l’aviation

Née le 26 septembre 1873 à Orléans Loiret et décédée le 18 février 1926 à Paris, Thérèse Peltier est la fille d’un distillateur-liquoriste. Née sous le nom de Thérèse Cochet, elle épouse Alfred Peltier, un médecin de la marine de l’époque le 18 décembre 1893.

Elle se passionne surtout pour la sculpture et suit des cours depuis un bon bout de temps. En 1908, elle rencontre de nouveau Léon Delagrange, son ami d’enfance et trouve petit à petit de l’intérêt pour les engins volants. 

 

De passagère à pilote

19 avril 1890, Clément Ader dépose le brevet n°205-155 donnant l’autorisation aux nombreux aéroplanes de l’époque à voler dans les airs. On entendit de partout ces engins ronronner sous un ciel bleu azur. Depuis, ce sont toujours des hommes qui pilotent et voyagent à bord de ces machines volantes. Jusqu’au jour où Léon Delagrange invite la charmante Thérèse Peltier à l'accompagner lors d’un vol organisé à Turin.

Thérèse accepte volontairement en faisant confiance à son ami. L’envol réussi, elle devient officiellement la première femme à avoir volé dans les airs le 8 juillet 1908. Un mois plus tôt, Henri Farman a tenté le même coup et se faisait accompagner par une charmante dame, mais ce fut un échec.

Enthousiaste de ce premier vol, Thérèse enchaîna les cours de conduite durant les semaines qui suivent sous le commandement de Delagrange. Élève-pilote brillante qu’elle était, elle s’envole pour la première fois seule à Issy-les-Moulineaux en septembre 1908, aux commandes d’un avion et devient en l’espace de deux mois d’apprentissage la première femme pilote.

 

Pionnière de l’aviation et sculptrice de talents

1908 est décidément une année remarquable pour la belle Thérèse Peltier. En effet, cette année marque non seulement ses débuts dans l’aviation, mais fut également l’année où elle reçut le prix de sculpture de l’Union des femmes peintres et sculpteurs.

Au cours de l’année suivante, elle continua à perfectionner ses techniques de vol sous les conseils prodigieux de Delagrange. Mais contre toute attente, ce dernier perdit la vie dans un accident tragique le 4 janvier 1910. Sous le choc, elle se détourne de l’aviation et préfère se concentrer pour le reste de sa vie dans la sculpture. Ceci explique pourquoi elle n’a jamais reçu de brevet de pilote, bien qu’elle fut une femme brillante et talentueuse aux commandes d’un avion.

Thérèse Peltier

Blouson Femmeblouson FemmeBlouson aviateur femme


Laisser un commentaire

Soyez au courant